Nareh ARGHAMANYAN

Dimanche 25 Juillet 2021 - 21h00


Programme

  • Schumann - Carnaval de Vienne op.26
  • Brahms - Intermezzo op.117/1
  • Liszt - Ballade n°2 en si mineur S171
  • Schubert/Liszt - Soirées de Vienne S427/6
  • Rachmaninov - Liebesleid ; Liebesfreud (‘Drei alte Wiener Tänze’)
  • Tchaïkovski - Les Saisons op.37 bis n°6, 7, 8
  • J. Strauss/Arghamanyan - Frühlingsstimmen Walzer ; Soirées de Vienne, paraphrase sur la Chauve-Souris

Réserver en ligne

Nareh ARGHAMANYAN est non seulement une des grandes virtuoses de sa génération mais en outre, ses interprétations ont quelque chose d’unique et d’infiniment précieux grâce à sa très riche palette sonore et au don qu’elle possède au plus haut degré de raconter une histoire. Lors de sa première tournée européenne durant la saison 2011-2012, elle s’est produite avec des orchestres de prestige tels que le Vienna Symphony, le City of Birmingham Symphony Orchestra, le hr-Sinfonieorchester Frankfurt, le NDR SinfonieorchesterHamburg, l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo ou encore le Wiener KammerOrchester. Nareh Arghamanyan s’est produite dans les grandes salles telles Wigmore Hall, Philharmonie de Berlin, Laieszhalle de Hambourg, Konzerthaus et Musikverein de Vienne, Tonhalle de Zurich, Herkulessaal Munich, Gewandhaus Leipzig, Ambassador Auditorium Los Angeles, Konzerthaus Dortmund, Tonhalle Düsseldorf, Gardner Museum Boston, Philadelphia Kimmel Center, Petronas Hall Kuala Lumpur, Osaka Concert Hall Japon. Elle a joué avec le Tonhalleorchester Zurich, le Gewandhausorchester Leipzig, l’Orchestre de l’Opéra d’Oslo, l’Orchestre symphonique Norrkoping, le Brandenburgisches et le BernerSymphonieorchester. Elle est apparue dans de nombreux festivals tels Schleswig-Holstein, Mecklenburg-Vorpommern, Davos, Tanglewood, Lanaudière, Marlboro et Singapour. Parmi les chefs d’orchestre avec lesquels elle joue, citons Alain Altinoglu, John Axelrod, James Gaffigan, Howard Griffiths, Carl St Clair, Sir Neville Marriner, Michael Sanderling, Kazuki Yamada, Xian Zhang et Jean-Marie Zeitouni. Outre-Atlantique, Nareh Arghamanyan a donné des récitals au Lincoln Center à New York, au Boston Gardner Museum et à la Philadelphia Chamber Music Society. Elle a également joué avec les orchestres symphoniques de Columbus et Vancouver, l’Utah Symphony et l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal. En 2009 est paru le premier CD (Analekta) de Nareh Arghamanyan, constitué de la sonate en si mineur de Liszt et de la deuxième sonate (en si bémol mineur) de Rachmaninov. Cet enregistrement fut suivi en 2012 d’un disque de concertos de Liszt avec le Rundfunk-Sinfonieorchester de Berlin et Alain Altinoglu, et d’un recueil d’œuvres pour piano seul de Rachmaninov, tous deux - chez Pentatone – ont reçu les plus vifs éloges de la critique internationale. Nareh Arghamanyan est la récipiendaire de plus de 18 prix internationaux dont le 1er Prix du Concours International Piano Campus à Pontoise, le 2e Prix du Concours international José Roca à Valence, le 1er Prix du Concours de piano Josef Dichler à Vienne (2005) et le Grand Prix du Concours de Musique International de Montréal (2008).

Nareh participe à de nombreux projets philanthropiques en France, en Allemagne, en Autrche, en Arménie et aus Etats-Unis donnant des concerts au bénéfice des enfants atteints de leucémie en Arménie, assistant des orphelinats et des victimes de désastres tels que des inondations, levant plus de 200 000 Euros. Nareh aime improviser et elle réalise des transcriptions d'oeuvres célèbres de Bach, Tchaïkovski, Piazolla, Komitas, Khachaturian, Rachmaninov, Strauss, Tarrega... Ses concerts sont transmis à la rado : Deutschland Radio Kultur, Radio Stephandsom, Nordwestradio, BR Klassik, HR2Kultur, O1 Radion, ORF...

Née en Arménie en 1989, Nareh Arghamanyan joue du piano depuis l’âge de 5 ans. Trois ans plus tard, elle entrait à l’École de musique Tchaïkovski pour les enfants talentueux d‘Erevan où elle a étudié avec Alexander Gurgenov. En 2004, elle a été la plus jeune étudiante jamais admise à l’Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne. Elle a poursuivi ses études avec Avedis Kouyoumdjian ainsi qu'avec Arie Vardi, à Hanovre. Sélectionnée en 2016 pour être artiste en résidence à la Chapelle Royale Reine Elisabeth sous la supervision de Louis Lortie et de Avedis Kouyoumdjian, Nareh vit aujourd'hui à Vienne en Autriche.