Jan HUGO (Béatrice Berrut empêchée)

Dimanche 07 Août 2022 - 21h00


Programme

  • "ÉLEVONS NOS COEURS !" : Franz LISZT - Invocation; Pater Noster; Les Jeux d'eaux à la Villa d'Este; Après une lecture du Dante
  • - Angelus! Prière aux anges gardiens; Ave maris stella; Miserere d'après Palestrina; Sursum Corda;
  • - Deux Légendes : St François d'Assise. La Prédication aux oiseaux; St François de Paule marchant sur les flots

Réserver en ligne

Jan Hugo commence son éducation musicale en Afrique du Sud et se distingue très tôt par ses aptitudes pianistiques. Il débute avec orchestre à l’âge de 12 ans, jouant le 5e concerto de Saint-Saëns lors d’une tournée en Afrique du Sud. À 13 ans, Jan est invité à poursuivre ses études en Italie, à l’Istituto Superiore di Studi Musicali à Modène, puis à l’Accademia Pianistica Internazionale ‘Incontri col Maestro’ à Imola dans les classes de Franco Scala et Boris Petrushansky. De 2013 à 2016 il poursuit ses études à la Hochschule für Musik und Theater “Mendelssohn Bartholdy” de Leipzig, où il complète son Master cum laude avec les félicitations du jury.

Il a participé à de nombreuses masterclass avec des professeurs de renommée internationale tels Michel Dalberto, Cyprien Katsaris, Piotr Paleczny, Joaquin Soriano, Vovka Ashkenazy, Robert Levin et Gerald Fauth. Il est lauréat de nombreux concours internationaux (UNISA en Afrique du Sud, Royal Overseas League à Londres, Concours Alkan-Zimmerman à Athènes, demi-finaliste au concours Liszt d’Utrecht 2017) et a été boursier de la DAAD (Allemagne) et de l’Institut Culturel Italien.

Il s’est produit au Festival Liszt-en-Provence en France, au MITO Festival à Milan et Turin, aux Nuits d’Été Festival de Pianos Historiques à Verbania (Italie), au Edinburgh Fringe Festival. Il s’est aussi produit à la Sala Mozart à Bologne, à St. Martin in the Fields (Londres), au Tivoli Vredenburg Hall à Utrecht. Il est l’invité régulier des plus importantes saisons musicales en Afrique du Sud, aussi bien comme soliste qu’en sa qualité de chambriste et se produit avec les principaux orchestres du pays (Cape Town Philharmonic, KZN Philharmonic, Johannesburg Philharmonic) sous la baguette des chefs Daniel Boico, Bernhard Gueller, Sebastien Lang-Lessing, Arjan Tien, et Alexander Rahbari.

Il est très interessé par le pianisme du XIXe siècle et s’est penché sur les figures de Liszt, Alkan et les enregistrements historiques du début du XXe siècle. Il est également passionné par le chant lyrique et depuis 2019 il est chef de chant invité à l’Opéra du Cap (Afrique du Sud). Il se perfectionne au Conservatoire de Milan dans la musique de chambre vocale italienne du XXe siècle et au CRR de Paris et la Sorbonne, où il entreprend des recherches sur le piano romantique et Thalberg.