Le festival 2022

Chers amis mélomanes,

La 24e édition s’ouvrait sur un hommage à Saint-Saëns… Pour inaugurer notre 25e Festival c’est vers César Franck que nous nous tournons. On sait peu que le poème symphonique, un genre nouveau largement illustré par Liszt, fut créé à peu près simultanément par César Franck, dont on célèbre cette année le bicentenaire. Les deux hommes s’appréciaient, Franck dédia à Liszt l’un de ses tout premiers trios concertants, mais c’est son sublime quintette pour piano et cordes que vous proposent Gaspard Dehaene et le Quatuor Girard.

Après cette excursion inédite dans la musique de chambre, que Gaspard Dehaene conclura avec l’extraordinaire sonate Hammerklavier de Beethoven, je vous invite à retrouver certains autres des pianistes à qui nous avons dû de si belles émotions au long des vingt-quatre années écoulées et des 154 concerts qui les ont jalonnées – qu’ils soient russes ou ukrainiens… tels Valentina Lisitsa (21 Août) ou Sergey Belyavsky (14 Août). Liszt, ce grand européen avant la lettre, n’aurait jamais imaginé de discriminer les artistes en fonction de leur nationalité. Par ailleurs, il est bon de rappeler que l’Ecole Russe de piano se réclame beaucoup de Franz Liszt – dont la compagne, la Princesse Sayn-Wittgenstein était ukrainienne !

Nous suivrons Franz Liszt dans les premiers émois que lui procura l’Italie avec sa compagne d’alors, Marie d’Agoult, le regard autant que l'ouïe affutés par l’érudition contagieuse de Jean-Claude Menou et par les deux artistes qu’il a invités à illustrer ce voyage musical (24 Juillet) puis progresserons dans l’exploration de ses œuvres rares avec Béatrice Berrut (7 Août). Enfin Goran Filipec compte aujourd’hui parmi les très grands lisztiens, nous le retrouverons avec bonheur le 4 Septembre.

En vous remerciant de votre fidélité, voire de votre soutien, je voudrais simplement vous dire que nous pouvons être fiers, vous et nous, d’avoir tenu bon dans la tempête qui s’est abattue sur le monde et sur le monde musical en particulier.

Toute à l’impatience de vous retrouver dès le 17 juillet sur la grande terrasse, Fidèlement,

Thérèse Français
Présidente fondatrice