Vérène ANDRONIKOF Christiane BEHN & Cord GARBEN

Dimanche 22 Octobre 2017 - 18h00


Programme

  • Wagner/H. Behn - Tristan und Isolde arr. 2 pianos par Hermann Behn avec video-projections
  • Wagner - Im Treibhaus - Schmerzen - Träume (aus den Wesendonk Liedern) - Isoldens Liebestod

Réserver en ligne

Vérène ANDRONIKOF

Née à Paris de parents français et russe, Vérène ANDRONIKOF reçoit sa première éducation musicale au piano puis au violon. C’est en achevant un troisième cycle de droit à Londres et à Paris qu’elle commence à prendre des cours de chant. Elle ira parfaire sa formation à Munich avec Maria Di Francesca puis en Italie auprès du grand ténor Carlo Bergonzi. Ce dernier déclarera « Vérène Andronikof possède une voix d’une qualité exceptionnelle et des ressources surprenantes ». Lauréate du concours d’art lyrique Léopold Bellan, Vérène Andronikof débute une carrière qui la conduit dans divers festivals, en France comme à l’étranger. Pour le bicentenaire de Berlioz, elle a été invitée à chanter les Nuits d’été à Tbilissi avec l’Orchestre National de Géorgie. Elle a participé à un enregistrement d’extraits d’opéras de Wagner en Lettonie ainsi qu’à des émissions en direct sur France Musique et s’est produite dans de nombreux concerts tant avec François-René Duchâble (Le Havre, Paris, Ménerbes) qu’avec le duo Carré/Duchâble (Liszt en Provence, Annecy, Opéra de Monte Carlo…) Elle a donné un récital Mozart et Schumann au Moulin d’Andé (Normandie), et a été applaudie en 2009 au Festival de Montréal du Gers dans un programme très éclectique, accompagnée par Thierry Huillet. En Allemagne où elle a élu domicile, Vérène Andronikof se produit régulièrement dans des concerts où alternent mélodies et airs d’opéra, musique baroque et romantique ou post-romantique. En studio, elle a participé notamment à un enregistrement avec l’illustre trompettiste norvégien Arve Hendriksen, alliant musique baroque et jazz (ECM).

Christiane BEHN

Christiane BEHN est appréciée dans le monde entier en tant que soliste, accompagnatrice de lied et chambriste ! Née à Hambourg, elle commence le piano à l’âge de cinq ans avec son grand-père. Christiane a ensuite étudié à la « Musikhochschule » de Hambourg avec les Professeurs Yara Bernette et Conrad Hansen et en est sortie avec le diplôme de pianiste concertiste. Depuis 2010 elle enseigne à son tour le piano au Conservatoire de Hambourg. Elle accompagne des chanteuses telles Daniela Bechly et Iris Vermillion et se produit à l’Alte Oper de Francfort, à la Philharmonie de Berlin, à la Laeiszhalle de Hambourg et au Festival de Schleswig-Holstein. Elle a enregistré pour de nombreuses radios : SWF, NDR, ZDF, Deutschlandradio Berlin et Deutschlandfunk. Ses succès l’ont fait voyager non seulement en Europe mais aux Etats-Unis, au Brésil, au Chili, au Panama, au Mexique et au Népal. Christiane Behn a enregistré la « jazz-mass » de Claus Bantzer pour le label Arte Nova, et pour Musicaphon des trios avec piano avec le TrioKairos et des lieder avec Daniela Bechly ainsi que l’arrangement de la 2e symphonie de Gustav Mahler réalisé par son aïeul Hermann Behn, ami du compositeur. Elle a par ailleurs enregistré les Variations Goldberg de Bach, la sonate op. 106 de Beethoven et des compositeurs de Hambourg. En 2015 Christiane Behn a interprété le 2e concerto de Brahms avec l’Orchestre Haydn à la Laeiszhalle de Hambourg et, avec Iris Vermillion le Voyage d’hiver de Schubert en l’église Sanct Michaelis. En 2017 Christine Behn est invitée à donner à Bayreuth avec Cord Garben l’arrangement pour deux pianos de Tristan et Isolde de Wagner, réalisé par son aïeul Hermann Behn. C’est ce même concert qui est programmé au 20e Festival Liszt en Provence le 22 octobre, jour anniversaire de Franz Liszt – qui aimait tant Tristan !

Cord Garben

Cord GARBEN est né en 1943 à Bad Homburg. Son éducation musicale a porté sur le piano et la direction d’orchestre, à l’Académie de Musique d’Etat de Hanovre. Après avoir exercé le métier de chef de chant au Théâtre d’Etat de Basse Saxe, il s’est spécialisé dans l’accompagnement du chant et a accompagné des chanteurs renommés tels Edith Mathis, Brigitte Fassbaender, Anne-Sophie von Otter, Peter Schreier, Dietrich Fischer-Dieskau et Kurt Moll. Il a enregistré l’intégrale des mélodies de Zemlinsky, Hector Berlioz et Carl Loewe. Il a reçu de nombreuses récompenses, notamment le Prix Allemand du Disque et celui de la Meilleure Initiative Culturelle pour l’année 1989 décerné par le Ministre Français de la Culture. En tant que chef d’orchestre, Cord Garben a collaboré avec des orchestres de renommée internationale. Au nombre de ses réalisations figurent de nouvelles productions à Copenhague (Kurt Weill, pièce en un acte) et Tokyo (Tannhäuser de Wagner). Il a beaucoup enregistré avec l’Orchestre Symphonique du NDR (Nord Deutscher Rundfunk) de Hambourg, l’Orchestre Symphonique Allemand et l’Orchestre Philharmonique de la Radio de Hanovre. Il a été pendant plus de vingt ans producteur chez Deutsche Grammophon et a supervisé les enregistrements de Mstislav Rostropovich, Dietrich Fischer-Dieskau, Arturo Benedetti Michelangeli et Herbert von Karajan. En tant que chef de la production vocale pour cette même maison, il a reçu sept Grammy Awards, dont quatre pour la production du ‘Met’ de la Tétralogie de Wagner avec James Levine. Cord Garben est Président de la Société-Johannes-Brahms de Hambourg et Membre honoraire de la Société Internationale Carl Loewe. Cord Garben réalise en outre des arrangements pour l’éditeur de musique Sikorski (notamment du concerto pour violoncelle de Brahms) et pour CF Peters (Concerto Arpeggione).