Soirée d'ouverture

Dimanche 21 Juillet 2019 - 19h30


Programme

  • Liszt - "Orphée" (trio)
  • Berlioz - Nuits d'été (acc. piano et violoncelle)
  • Saint-Saëns - Introduction et Rondo Capriccioso (violon, piano)
  • Liszt - "Tristia" (trio)
  • Bizet / Sarasate - Fantaisie sur Carmen (a quattro)

Réserver en ligne

Vérène ANDRONIKOF soprano

Alexey LUNDIN violon

Vytautas SONDECKIS violoncelle

Tatiana FEDOSEEVA piano

Née à Paris de parents Français et Russe, Vérène ANDRONIKOF reçoit sa première éducation musicale au piano puis au violon. C’est en achevant un troisième cycle de droit à Londres et à Paris qu’elle commence à prendre des cours de chant. Elle ira parfaire sa formation à Munich avec Maria Di Francesca puis en Italie auprès du grand ténor Carlo Bergonzi. Ce dernier déclarera « Vérène Andronikof possède une voix d’une qualité exceptionnelle et des ressources surprenantes ». Lauréate du concours d’art lyrique Léopold Bellan, Vérène Andronikof débute une carrière qui la conduit dans divers festivals, en France (Nancyphonies, Liszt en Provence) comme à l’étranger. Pour le bicentenaire de Berlioz, elle a été invitée à chanter les Nuits d’été à Tbilissi avec l’Orchestre National de Géorgie (dir. Vachtang Matchavariani). Elle a participé à un enregistrement d’extraits d’opéras de Wagner en Lettonie ainsi qu’à des émissions en direct sur France Musique. Vérène Andronikof s’est produite dans de nombreux concerts avec François-René Duchâble (Le Havre, Paris, Ménerbes), avec le duo Carré/Duchâble (Annecy, Opéra de Monte Carlo…) ou encore avec Thierry Huillet au Festival de Montréal du Gers, en Lettonie et en Lituanie et, tout récemment, avec Francesco Libetta et Vytautas Sondeckis à la Philharmonie de Saint Petersbourg. Ses prochains engagements l’amèneront à Londres, à Hambourg, en Autriche, au Festival La Clé des Portes, et de nouveau à Saint Petersbourg. En Allemagne où elle a élu domicile, Vérène Andronikof se produit régulièrement dans des concerts où alternent mélodies et airs d’opéra, musique baroque et romantique ou post-romantique. En studio, elle a participé notamment à un enregistrement avec l’illustre trompettiste norvégien Arve Hendriksen, alliant musique baroque et jazz (ECM).

Alexey LUNDIN est diplômé du célèbre Collège Gnessin et du non moins célèbre Conservatoire Tchaikovski de Moscou où ses professeurs furent Nadezhda Beshkina, Tatiana Gaidamovitch, Alexandre Bonduryansky, Mzia Iashvili et Rafael Davidyan. En 1993 le trio dont il était membre fut lauréat du Concours de musique de chambre de Trapani en Italie, trois ans plus tard de celui de Weimar. En 1998 il fonde avec ses partenaires le « Mozart Quartet » qui en 2001 remporte le 1er Prix du 6e Concours International de Quatuors Chostakovitch. Depuis 1998, Alexey Lundin fait partie de l’orchestre « Les Virtuoses de Moscou » de Vladimir Spivakov, dont il devient premier violon en 1999. Sur scène, ses partenaires sont Eliso Virsaladze, Mikhail Lidsky, Alexander Gindin, Manana Doijashvili, Andrey Korobeinikov, Alexey Utkin, Sergey Nakariakov, Julian Milkis, Evgeny Petrov, Lazar Berman, Zakhar Bron, Pierre Amoyal, Natalya Zagorinskaya… Alexey Lundin accorde une attention particulière à la musique des 20e et 21e siècles, interprétant notamment des oeuvres de Vladimir Krivtsov, Roman Lednev, Edison Denisov, David Krivitsky, Vladimir Tarnopolsky, Giya Kancheli, Vladimir Torchinsky, Karen Khachaturian, Alexander Tchaikovsky, Krzysztof Penderecki, Andreas Mustukis. Yuri Butzko lui a dédié son quatrième concerto pour violon. Alexey Lundin enseigne depuis 2007 au Conservatoire de Moscou. En 2010 il fonde le Festival International de Musique Classique de Salacgrïva en Lettonie, dont il est le directeur artistique. En 2011 il a enregistré un album Guerman Galynine (héritier de Chostakovitch et de Miaskovski) pour le label anglais Frankenstein Records. Alexey Lundin est lauréat du Triumph Youth Prize, et artiste d’honneur de la Fédération de Russie.

Vytautas SONDECKIS est originaire d’une famille de musiciens de Vilnius. Sa formation musicale commence dans sa ville natale et se poursuit à Saint-Petersbourg avec Anatoly Nikitin, puis à Lübeck avec David Geringas. Divers prix remportés en Espagne, en Nouvelle-Zélande et en Russie lui permettent d’accéder à une carrière internationale. Vytautas Sondeckis s’est produit à la Berliner Philharmonie, au Leipzig Gewandhaus, à la Philharmonie de Saint-Petersbourg, au Concertgebouw Amsterdam, ainsi qu’aux Festivals du Schleswig Holstein, Rheingau Musikfestival, Ravinia (USA)… Violoncelle solo de l’Orchestre Symphonique du NDR (Norddeutscher Rundfunk), il a enregistré pour EMI, Universal, Warner ainsi qu’une anthologie d’œuvres romantiques qui s’est vu décerner un « Choc » du Monde de la Musique (Naxos). Vytautas Sondeckis a fait ses débuts de direction d’orchestre avec l’Orchestre de Chambre de Lituanie ; il a été invité par la suite par l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg, l’Orchestre de Kristiansand, l’Orchestre Philharmonique de Toronto ainsi que l’Orchestre de l’Ermitage de Saint-Petersbourg. Vytautas Sondeckis est en outre le violoncelliste du quintette de jazz de renommée mondiale « G-strings », qui a notamment enregistré un CD avec Christoph Eschenbach au piano, et accompagné entr’autres Jose Carreras et Renée Fleming...

Née à Moscou, Tatiana FEDOSEEVA a commencé le piano à 6 ans. Elle est retournée étudier au Conservatoire de la capitale russe (classe de musique de chambre) après avoir étudié à Odessa avec Ludmila Ginzburg, une grande pedagogue, elle-même élève puis assistante du célèbre Heinrich Neuhaus. Pendant cinq ans, elle a joué au sein du Trio Roslavets avec lequel elle a gagné des prix en Italie et en Russie. Elle s’est produite régulièrement dans des festivals majeurs en République Tchèque, en Italie et au Japon et a déjà gravé plusieurs enregistrements.