Daniel Petrica Ciobanu

Dimanche 04 Août 2019 - 21h00


Programme

  • Mozart - Variations sur "Ah! vous dirai-je Maman"
  • Liszt - "Après une lecture du Dante" Fantasia quasi sonata
  • Moussorgski - Tableaux d'une exposition

Réserver en ligne

Né en 1991, Daniel Petrica CIOBANU débute le piano à 9 ans à l’école de musique de Piatra Neamt en Roumanie. Il étudie avec différents professeurs jusqu’à intégrer le Conservatoire Royal d'Ecosse, sous la tutelle d'Aaron Shorr, Petras Geniusas et Steven Osborne.  1er Prix du Concours Moray d'Elgin 2010, il est invité en 2011 à se produire auprès de Lang Lang au Royal Festival Hall, dans un orchestre de 100 pianos sur scène. Celui-ci le choisit pour jouer devant les 3000 personnes une pièce solo de son choix.  1er Prix au Concours International de Bromsgrove, 2e Prix dans la catégorie professionnelle du Concours International de Piano "Adilia Alieva", demi-finaliste au prestigieux "Scottish International Piano Competition", 2e Prix au Concours "André Dumortier" de Leuze, 2e Prix et "Prix du Public" au Concours International de Piano de "Montrond Les Bains". En 2015, le concours international de Piano de l’OPM (Orchestre Philharmonique du Maroc) le récompense très généreusement : 1e Grand Prix voté à l'unanimité, "Prix du public" et le "Prix de l’orchestre". Quelques mois plus tard, il remporte le 1er Prix du "Sheepdrove Piano Competition" où chacun des huit principaux conservatoires du Royaume-Uni présente ses meilleurs pianistes. Il bénéficie alors de l'une des trois "Yamaha Music Foundation Europe Scholarship".  Il enchaîne en 2016 avec les 1er Prix du concours UNISA à Pretoria et BNDES à Rio de Janeiro. La consécration arrive en 2017 avec le 2e Prix et Prix du public au concours Arthur Rubinstein à Tel-Aviv. 

Daniel Petrica Ciobanu est alors considéré comme un des pianistes les plus “excitants” sur la scène internationale aujourd’hui, il se distingue par une créativité époustouflante, alliée à une capacité de méditation profonde et raffinée.  Grâce à tout cela, il a la chance de jouer avec de nombreux orchestres : la Camerata israélienne et l'Orchestre Philharmonique Israélien à Tel-Aviv, l'Orchestre "Mihail Jora" de Bacau, l'Orchestre "Cergy Pontoise" de Paris, la Chapelle Musicale de Tournai en Belgique, Orchestre Symphonique "Conservatoire Royal d'Ecosse", l’Orchestre Philharmonique du Maroc, le Royal Scottish National Orchestra, l’Orchestre Symphonique de Pretoria, l’Orquestra Sinfonica do Brazil et "Orchestre Philharmonique de KZN".  Il est invité dans de nombreux pays : Aldwell Center à Jérusalem, Bronfman Auditorium à Tel-Aviv, Baxter Theatre Centre à Cape Town, Teatro Municipal de Rio de Janeiro, Tsinghua University à Pékin, Kasbah de la Maison Arabe à Marrakech, Consulat britannique de Los Angeles, Mozarteum Salzburg en Autriche, Salle Cortot à Paris, Siège de Fazioli à Sacile en Italie, Royal Festival Hall à Londres, ainsi qu'en Ecosse à Inverness, Ile de Man, Lanark, Musselbrough, Edimbourg, Glasgow. Il s’est produit en récital au Carnegie Hall de New-York le 19 octobre 2018 et au Konzerthaus de Berlin le 4 avril 2019.  Daniel Petrica Ciobanu poursuit sa formation à l’Ecole Normale de Musique de Paris, où il obtient en 2017 son Diplôme Supérieur de Concertiste à l’unanimité. Il se perfectionne aujourd’hui auprès de Pascal Devoyon à l’Université des Arts de Berlin