Soirée grands mélomanes

Dimanche 23 Juillet 2017 - 19h30


Réserver en ligne

Florian Noack



Programme

  • Bach/F.Noack : Concerto pour 4 clavecins en la mineur
  • Mendelssohn/Liszt : 3 Lieder
  • Liszt : Apparition n°1, 2 Valses-Caprices
  • Rimsky-Korsakov/F.Noack : Suite d'après Schéhérazade

Ne parlons plus de talent prometteur : c’est un jeune maître qui est à l’œuvre ici.

Florian Noack s’est très vite distingué par sa passion pour les œuvres rares du répertoire romantique et postromantique, et ses programmes de concert incluent souvent des compositeurs tels que Lyapunov, Alkan, Medtner ou Dohnanyi. Il est également l’auteur de transcriptions, remarquées par des musiciens tels que Boris Berezovsky Dmitry Bashkirov ou Cyprien Katsaris. En soliste, il a joué avec le WDR Rundfunkorchester, le Philharmonie Südwestfalen, les Budapest Strings, l’Orchestre de chambre Charlemagne, l’Orchestre Philarmonique de Zwickau et l'Orchestre Symphonique d'Aquitaine. Florian Noack a récemment entamé l’enregistrement d’une intégrale des œuvres pour piano de Sergueï Lyapunov pour le label allemand Ars Produktion. Son disque de transcriptions et paraphrases pour le même label lui a valu l’ECHO Klassik ainsi qu’une nomination aux International Classical Music Award. Florian Noack est né en 1990 à Bruxelles. Il a commencé à étudier le piano à l’age de 4 ans, et, à 12 ans, est entré à la Chapelle Reine Élisabeth ans le cycle pour Jeunes Talents Exceptionnels, où il a étudié avec Yuka Izutsu. Il poursuit ensuite ses études à la Musikhochschule de Cologne auprès du pianiste et compositeur russe Vassily Lobanov, et à la Musikhochschule de Bâle, avec Claudio Martinez-Mehner. Pour son disque consacré à ses propres transcriptions et paraphrases pour piano, Florian Noack a été nommé ‘Jeune Artiste de l’Année 2015’ à l’ECHO Klassik, une distinction prestigieuse confirmant le talent exceptionnel de ce jeune musicien. Florian Noack est lauréat plus d’une vingtaine de concours nationaux et internationaux, notamment le Concours International Rachmaninov, le Concours International Robert Schumann, et le Concours International de Cologne. Il également lauréat du Prix « Grandpiano », de la Fondation Belge de la Vocation, de la Bourse Spes, de la Fondation Banque Populaire et de la Mozart Gesellschaft Dortmund. Il est régulièrement l’invité de nombreux festivals en Chine, en Corée du Sud, aux États-Unis, en Allemagne, en France et en Belgique. Il s’est notamment produit à la Philharmonie de Cologne, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, à l’Oriental Center Arts de Shanghai, au Beijing Concert Hall, à la Comédie des Champs Élysées à Paris, à la Konzerthaus de Dortmund et au Xinghai Concert Hall de Guangzhou. En France, il joue régulièrement à des Festivals tels que le Festival Chopin, l’Esprit du Piano, les Pianissimes, Piano en Valois, le Festival d’Annecy, etc. Florian Noack s’est très vite distingué par sa passion pour les œuvres rares du répertoire romantique et postromantique, et ses programmes de concert incluent souvent des compositeurs tels que Lyapunov, Alkan, Medtner ou Dohnanyi. Il est également l’auteur de transcriptions, remarquées par des musiciens tels que Boris Berezovsky Dmitry Bashkirov ou Cyprien Katsaris. En soliste, il a joué avec le WDR Rundfunkorchester, le Philharmonie Südwestfalen, les Budapest Strings, l’Orchestre de chambre Charlemagne, l’Orchestre Philarmonique de Zwickau et l'Orchestre Symphonique d'Aquitaine. Florian Noack a récemment entamé l’enregistrement d’une intégrale des œuvres pour piano de Sergueï Lyapunov.


Vanessa Benelli Mosell



Programme

  • Liszt : Valse Impromptu
  • Brahms : Fantasien op.116 ; Variations sur un thème de Paganini op.35 livre II
  • Liszt : Rhapsodies Hongroises n°10 et n°6

Vanessa BENELLI MOSELL est une étoile montante sur la scène musicale internationale. Faisant l’objet de nombreux éloges, sa virtuosité, sa brillance technique et sa grande sensibilité musicale ont été superbement façonnées par des maîtres tels que Karlheinz Stockhausen et Yuri Bashmet. Vanessa Benelli Mosell fit ses débuts publics à onze ans en duo avec Pascal Rogé qui la décrivit comme « le talent musical le plus naturel » qu’il ait rencontré dans sa vie. Elle s’est ensuite produite avec des orchestres tels le Camerata d’Israël, les Solistes de Moscou, le Symphonique de Jérusalem, le Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestra del Teatro Comunale di Bologna, le Symphonique d’Edmonton et l’Orchestre de Chambre de Zurich. En 2012 elle a remplacé Martha Argerich dans le Concerto en mi mineur de Chopin sous la baguette de Yuri Bashmet au Festival « Piestrasanta in Concerto ». La même année Vanessa faisait ses débuts au Wigmore Hall de Londres. Depuis lors elle a joué à la Philharmonie de Berlin, à l’Auditorium Manzoni de Bologne, à la Tonhalle de Zurich, à l’Auditorium du Louvre, la Laeiszhalle de Hambourg, l’Auditorium de Haifa, l’Auditorium de l’UNESCO et le Kings Place de Londres. La saison 2015/2016 fut celle d’une tournée en Espagne où elle débuta à l’Auditorio Nacional de Madrid, au Palau de la Musica de Valencia, à l’Auditorio de Saragoza. En 2016 elle a donné en première espagnole le concerto de Granados au Palau de la Musica Catalana de Barcelone, qui fut suivie d’un début acclamé et à guichet fermé à la Scala de Milan ainsi qu’au Teatro Regio de Turin avec l’Orchestr du Teatro Regio de Turin et Diego Matheuz au MiTo Festival. C’est encore en 2016 qu’elle accomplit un Marathon Stockhausen – un cycle des Klavierstücke de Stockhausen – pour les Sagra Musicale Malatestiana de Rimini. Vanessa Benelli Mosell est connue internationalement pour ses interprétations des Klavierstücke de Karlheinz Stockhausen. Après son enregistrement des Klavierstücke I à IV, elle reçut une invitation du compositeur à étudier auprès de lui car il était d’avis « qu’elle avait le pouvoir de faire apprécier sa musique du public ». Vanessa travailla dans une relation d’intime proximité avec le compositeur et ce dernier demeure une influence importante dans sa formation musicale, encourageant sa passion pour la musique contemporaine et son choix de mettre en avant les compositeurs d’aujourd’hui au même titre que les grands classiques. Vanessa Benelli Mosell a débuté le piano à l’âge de trois ans mais ses études musicales ont véritablement commencé lorsqu’elle fut admise, à titre exceptionnel, à l’Académie Internationale de Piano d’Imola à l’âge de sept ans, son maître y fut Franco Scala. En 2007 elle entre au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou pour étudier avec Mikhail Voskresensky. Elle est ensuite invitée au Royal College of Music de Londres où elle poursuit ses études avec Dmitri Alexeev avec le soutien du Russell Gander Award et d’où elle sort diplômée en 2012. Ses partenaires en musique de chambre sont Massimo Quarta, Daishin Kashimoto, Radovan Vlatkovich, Julian Rachlin, Boris Andrianov, Renaud et Gautier Capuçon, Michael Guttman, Alain Meunier, Boris Brovtsyn, Alexander Chaushian, Henri Demarquette, Alexander Buzlov et Massimo Mercelli.